Menu

stress, déménagement

Plus fréquent qu’autrefois, le déménagement est un facteur d’anxiété important pour une grande majorité de personnes¹. Le déménagement serait même de la troisième cause de stress après le deuil d’un proche et la perte d’emploi². Selon un sondage, 86% des Québécois se sentiraient peu préparés à déménager³. Le mythique 1er juillet est un chantier de guerre qui aurait des impacts sur le plan psychologique et financier. Heureusement, une planification stratégique du déménagement permet d’atténuer ces facteurs de stress.

Le stress du déménagement est dans nos gènes

Pour le psychologue Rémi Côté, le déménagement peut être un bouleversement émotionnel qui implique le deuil de certaines habitudes et conditionnements.

Il faudrait remonter aux origines de notre sédentarité casanière pour expliquer ce stress. Des sites archéologiques ont révélé que les cavernes de l’ère paléolithique étaient occupées sans interruption pendant des millénaires. Ces cavernes offraient protection et sécurité.

« Les peuples nomades sont apparus lors des changements climatiques de la dernière glaciation. Ces tribus devaient suivre les troupeaux d’herbivores, d’où l’invention de l’agriculture.»⁴

Beaucoup plus tard, la révolution industrielle a permis la création d’emplois qui ont entrainé une forte sédentarité, caractéristique de notre époque moderne. Si les humains ont su s’adapter à des périodes de migration tout au long de l’histoire, on a tendance à préférer rester chez soi. Notre stress lorsqu’on déménage s’inscrirait donc dans des milliers d’années d’évolution génétique!

stress, déménagement

Une raison au stress: le déménagement bouleverse les repères

Votre stress pourrait aussi avoir des explications contemporaines. Le fait d’avoir occupé un même quartier et une même maison pendant des années crée un conditionnement. Il est difficile pour un être humain de changer ses habitudes pour quitter un milieu dans lequel il est bien enraciné. Le psychiatre et psychanalyste Alberto Eiguer explique:

« Le changement est toujours une épreuve d’abandon : d’objets, de murs, d’un quartier ».

Votre déménagement marque la fin d’une période d’existence et un nouveau départ auquel peut se greffer la peur de ne pas retrouver le milieu perdu. Pour les personnes âgées en particulier, il peut traduire un isolement et une perte de ressources.

Déménager trop vite 

Il y a un sentiment d’urgence qui n’était pas présent lors de la révolution industrielle selon Rémi Côté. Si les nomades se déplaçaient au rythme des saisons, les déménagements actuels sont fréquents et doivent se faire rapidement.

« Au Québec, le contexte particulier du premier juillet fait que tout doit se faire en même temps, même si des mesures ont été prises pour augmenter le nombre de déménagements en mai ou en juin ».

Notre époque est aussi propice à l’accumulation excessive : nous acquérons de plus en plus d’objets. Ainsi, s’en départir peut être une source de stress supplémentaire. Associé avec l’Armée du Salut, jedéménage.ca peut vous aider à vous départir de vos biens superflus en les offrant à des personnes dans le besoin.

Il arrive que le déménagement soit subi, ce qui justifie ce stress.

« Aujourd’hui, le troupeau que l’on suit, c’est le travail. On déménage habituellement par contrainte, pour notre gagne-pain. Ou afin de trouver un meilleur milieu de vie pour sa famille »

À ces occasions, le déménagement est synonyme de bouleversements : séparation, naissance d’un enfant, immigration, etc. Il peut aussi être dû à la précarité: des statistiques démontrent que le loyer moyen a augmenté plus vite que le revenu moyen des locataires au Québec durant la dernière décennie⁵. Pour contrer le stress lié au budget du déménagement, sachez qu’il existe des solutions pour économiser.

Les stratégies pour combattre le stress du déménagement

Pour Rémi Côté, organiser les différentes étapes de votre déménagement aide à retrouver ses repères. Il faudra déterminer vos priorités et, par exemple, rédiger une liste de tâches. Votre niveau de préparation pourra varier en fonction de votre tolérance au stress, mais, d’une manière générale, il aide à gérer ses émotions.

Stress, combattre, déménagement, 1er juillet, québec

Pour vous aider à démarrer et vous assurer un déménagement sans imprévu, le site jedéménage.ca vous aide à tout planifier rapidement et sans grand effort. En entrant votre nouvelle adresse sur la plateforme, vous obtenez un aide-mémoire personnalisé qui vous permet de gérer chaque étape de votre déménagement. Autrement, vous pouvez aussi consulter cet article de notre blogue pour obtenir un aide-mémoire générique.

Une fois arrivé sur place, connaître les ressources de son quartier est le point d’ordre. Jedéménage.ca vous aide également à retrouver vos repères depuis votre tableau de bord en ligne.

Afin de ménager votre stress, regroupez-vous avec vos proches pendant et après le déménagement. Même si les humains ne se déplacent plus en clans, ils ont besoin de repères.

« Il peut aider de rester avec sa famille élargie lorsque l’on déménage. L’image classique du partage de la pizza avec ses parents et amis le jour du déménagement est particulièrement évocatrice.».

Le déménagement stresse aussi les enfants

Puisque le déménagement bouleverse le quotidien, le psychologue rappelle qu’il faut tenir compte des besoins des enfants.

« Le déménagement peut être une forme de chantier qui expose les enfants à certains conflits, par exemple une dispute sur l’aménagement du mobilier ».

Adopter des mesures simples, comme identifier ses boites vous aideront à rassurer un enfant désorienté. Vous pouvez également l’accompagner dans sa découverte des lieux importants de la vie quotidienne dans votre nouveau quartier : parcs de jeux, écoles, épiceries…

Il faudrait aussi porter attention aux animaux qui, comme les enfants, sont anxieux face au déménagement.

La clé d’un déménagement réussi

Pour vous assurer un niveau de stress minime le jour de votre déménagement, planifiez tout à l’avance, surtout s’il est prévu le 1er juillet. Cela préservera votre santé mentale le jour J et celle de vos proches, petits ou grands.

Pour ceux qui déménagent à Montréal entre le 30 juin et le 2 juillet: n’ayez crainte, Desjardins Assurances et jedéménage.ca pensent à tout!

 

– – – –
¹ Sondage Sofres, 2006.
² Sondage Ifop, 2010.
³ Sondage Léger Marketing 2010.
⁴ Alberto Eiguer, L’inconscient de la maison, Dunad 2009.
⁵ Selon les données de l’Enquête nationale auprès des ménages menée en 2011 par Statistique Canada, le loyer moyen a augmenté de 29 % au Québec entre 2000 et 2010. Le revenu moyen des locataires au augmenté de 21 % durant la même période (À Montréal, les augmentations respectives sont de 37 % et de 23). Les Rapports sur le marché locatif publiés par la Société canadienne d‘hypothèques et de logement observent quant à eux une hausse du loyer moyen de 34,5 % au Québec entre 2000 et 2010.